En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

EN VACANCES, J'EMPORTE QUOI DANS MA TROUSSE A PHARMACIE ?

Pansements (anti-ampoules pour les marcheurs), paracétamol et crème solaire : c'est souvent ce qu'on pense à emmener en vacances pour parer aux petits bobos de l'été … Et on se retrouve parfois impuissant face aux nausées d'un enfant qui a le mal des transports. Ou une brûlure de barbecue !
Alors, voici nos conseils pour cet été !

En voiture :

Contre le mal des transports, l'homéopathie fait des merveilles sur les enfants. Si vous savez que votre enfant est systématiquement malade, alors n'hésitez pas à lui donner la spécialité Cocculine la veille de votre départ (matin, midi et soir) et le jour du voyage toutes les heures si les symptômes sont importants.
Sous forme liquide, demandez à votre pharmacien un petit flacon d'EPS de Gentiane-Mélisse : ½ cuillère à café dans un peu d'eau une heure avant le départ, à renouveler toutes les 2 ou 3 heures. Faites ajouter de la Passiflore si vous avez des enfants très agités !
Pas de Cocculine et juste un peu barbouillé par 2-3 virages ? Utilisez l'huile essentielle de Basilic : quelques gouttes sur le ventre calmeront les spasmes nauséeux ou l'huile essentielle de Laurier noble à respirer.
Si le voyage est long et la journée chaude, n'oubliez pas de boire de l'eau et d'emporter un spray d'eau thermale : à vaporiser sur le visage, il est aussi très agréable pour les bébés.

Coups de soleil :

C'est la prévention qui prime ! Vous pouvez d'ors et déjà préparer votre peau soit avec des capsules contenant tout ce qu'il faut pour la nourrir et la protéger de l'intérieur comme dans PHYTOBRONZ ou DERMOBIANE (ce dernier est aussi indiqué en prévention des lucites).
Ou encore en appliquant sur votre peau de l'huile végétale de Rose Musquée, ou de carotte enrichie de quelques gouttes d'huile essentielle de carotte.
Au soleil, on se protège avec une crème solaire adaptée : en spray, épaisse, fluide, teintée, spéciale enfants, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
Si malgré tout, des endroits de votre corps ont échappé au « tartinage » de crème solaire et que vous avez quelques coups de soleil : vous pouvez là encore utiliser l'huile essentielle de Lavande Aspic, 35 gouttes mélangées à 50 mL de macérat de Calendula. A appliquer sur toutes zones brûlées par le soleil, ou par le barbecue. Ca marche même sur les zones irritées par les frottements et la transpiration ! A avoir dans son sac de rando …
Pour les peaux tiraillées par une journée de vent et de soleil, voilà un bon « truc » : utilisez les eaux florales de Lavande fine, de Camomille ou d'Immortelle sous forme de spray que vous mettez au frigo, vaporisez sur votre visage après la douche et laissez sécher avant d'appliquer votre crème après-solaire éventuellement enrichie de quelques gouttes d'huile essentielle de ces mêmes plantes. Effet apaisant garanti !
L'huile essentielle de Ciste est également une très grande réparatrice-cicatrisante : à associer à votre crème ou à une huile végétale, ou à applique directement en cas de coupure. Elle stoppe également les saignements et favorise la cicatrisation.

Moustiques et autres insectes : 

Que ça soit pour les éloigner, éviter les piqûres ou calmer les démangeaisons, les huiles essentielles sont les championnes dans ce domaine. Le laboratoire Pranarom a ainsi développé toute une gamme spécifique AROMAPIC : sous forme de spray, crème, gel, bracelet ou roller, vous trouverez forcément une solution adaptée à vos besoins … même pour les bébés !
Sinon, pensez à prendre un flacon d'huile essentielle de Lavande Aspic : elle soulage les piqûres de moustique comme d'abeille ou en cas de contact avec une méduse.
Si vous avez une « peau à moustiques », n'hésitez pas à vous équiper pour la nuit avec une moustiquaire.

Jambes lourdes :

Avec un long voyage assis ou par fortes chaleurs, vos jambes vous font souffrir. Si vous savez que vous êtes sensible chaque été et que vous avez un mauvais retour veino-lymphatique, n'hésitez pas à commencer dès à présent une cure à base plantes. De nombreux compléments alimentaires sous forme de gélules ou d'ampoules combinent Mélilot, Vigne Rouge, Marronnier d'Inde ou Ginkgo. Vous pouvez même vous préparer des tisanes « circulatoires » à boire froides avec quelques glaçons au bord de la piscine !
Côté huile essentielle, on utilisera le Lentisque Pistachier ou des associations déjà toutes prêtes contenant de la Menthe pour son effet astringent et rafraichissant : spray à appliquer directement (même sur les collants de contention) ou gel pour le soir ...

Bleus, bosses et entorses :

Là encore, les plantes viennent à notre rescousses ! En homéopathie et bien connue des Mamans pour leurs enfants, il y a l'Arnica en granules et sous forme de gel ARNIGEL… mais ça marche aussi très bien chez les grands !
En aromathérapie, la championne est l'Hélichryse : quelques gouttes directement sur le bleu, ou encore mieux, associée avec de l'huile végétale d'Arnica (15 gouttes pour 1 cuillère à soupe d'huile). Chaque jour, masser doucement le bleu ou la cheville tordue.
Pour les entorses, moins connue, mais très très efficace, la spécialité PORPHYRAL HSP développée par le laboratoire Pileje : formulée à base d'algue, les gélules prises permettent de récupérer rapidement après une entorse. Un super Arnica en quelque sorte … Il existe aussi une crème ultra efficace contre les démangeaisons, les brûlures (soleil ou barbecue) et aussi les bleus.
Dans tous les cas : anticipez et n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour constituer votre trousse à pharmacie de voyage, adaptée à votre situation et à votre destination !

Bonnes vacances !