En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

L'ÉQUILIBRE ACIDO-BASIQUE : PRÉSERVEZ VOTRE CAPITAL EN MINÉRAUX

On a tendance à l'oublier mais notre corps est constituer d'environ 65% d'eau, soit 45 litres d'eau pour une personne pesant 70 kg.
Nos organes, nos tissus et nos cellules sont composés de beaucoup d'eau mais baignent également dans ce liquide, et tout comme un poisson vit bien mieux dans une eau claire et bien oxygénée, que dans une eau sale et polluée, notre petite mécanique interne fonctionne bien mieux lorsque cette « mer intérieure » n'est pas troublée.

Un peu de théorie :

De part leur fonctionnement, nos cellules produisent des déchets biochimiques qui modifient l'équilibre « électrique » de cette « mer intérieure » : c'est ce qu'on appelle le processus d'acidification. Heureusement, la Nature est bien faite et des mécanismes permettent de rétablir l'équilibre : les molécules acides « + » sont neutralisées par des molécules basiques « - » (on dit aussi alcalines). Un point partout, la balle au centre : c'est ce qu'on appelle l'équilibre acido-basique.

La molécule obtenue est ensuite élimée rapidement via nos poumons (d'où l'importance d'une bonne oxygénation et de la marche à pied !) ou plus lentement via nos reins (dans l'urine).

Un moyen simple de vérifier si cette élimination se fait correctement est de mesurer le pH de notre urine au cours de la journée à l'aide d'une bandelette de papier pH.
Si ce pH est systématiquement acide, c'est que la neutralisation n'est pas bien faite.
Ce système de neutralisation peut aussi se retrouver ponctuellement ou chroniquement débordé, et l'équilibre acido-basique régulièrement perturbé. Ce qui n'est pas rare avec nos modes de vie actuels : stress, manque de sommeil, mauvaise oxygénation (par sédentarité), alimentation déséquilibrée, surconsommation d'aliments industriels, sport intensif, ...

Pour faire face à ces débordements acidifiants, l'organisme n'a pas d'autres solutions que d'aller piocher dans ses réserves d'éléments basifiants (ou alcalinisants). Dans notre corps, ces réserves sont : les os, les tendons, les cartilages, les dents, le tissus conjonctif (dont celui de la peau et des artères) ou encore les ongles.

Au vu de ces lieux de réserves, il est facile de deviner quels vont être les effets d'une acidification : fragilités osseuses, tendinites, douleurs musculaires, caries, peau sèche et « cassante », irritation des muqueuses (nos « peaux internes » comme la bouche, les poumons, le vagin ou l'intestin), ongles mous ou friables.

La fatigue, la frilosité ou une faible résistance aux infections peuvent aussi être au rendez-vous, puisque toutes les réactions chimiques et tous les échanges sont ralentis dans cette « mer intérieure acidifiée ».

En pratique :

Pour ré-équilibre le système et ré-constituer nos réserves pillées, il est nécessaire de :
  • modifier notre hygiène de vie :
    gestion du stress, marche quotidienne, ...
     
  • modifier notre hygiène alimentaire :
    augmenter les légumes et les fruits crus ou cuits à la vapeur douce, diminuer la consommation d'aliments transformés (plats préparés, gâteaux, pizza, ..), diminuer la consommation de viandes et charcuteries en cas d'excès, diminuer la consommation de soda/café/thé, boire des eaux carbonatées ou riches en magnésium ...
Lorsque le « pillage » a été trop important, il est utile d'apporter dans un 1er temps des éléments basifiants via des compléments alimentaires : bicarbonates de potassium ou encore citrates de calcium. Puis dans un 2nd temps, il est nécessaire de re-remplir les réserves minérales avec du magnésium, du zinc, ou encore du silicium.

Le lithothamne, une algue calcaire récoltée sur les côtes bretonnes, remplit très bien ces 2 rôles.

Des plantes comme l'ortie et la prêle, ainsi que la sève de bouleau sont également très intéressantes pour rétablir cet équilibre acido-basique.

Enfin, il ne faudra pas oublier la vitamine D qui favorise l'entrée du calcium dans le corps.
Vous souhaitez vérifier si votre organisme est ou non acidifié ? Venez établir gratuitement votre profil Bio-Nutritionnel IoMET. Notre équipe vous renseignera à la pharmacie.